L'After Racing, épisode 12

Crédit image : Planète Racing 

Le Racing a enfin réussi à retrouver le chemin du succès. La dernière fois, c'était il y a un mois et demi face à Troyes. Dans un match pas très spectaculaire, le Racing a engrangé trois précieux points face à une AJ Auxerre (2-1), toujours malade après un début de saison mouvementé en coulisses.

Enfin, la Meinau a pu exulter ! Il était temps de retrouver le succès, après de nombreux week-end à nourrir des regrets. Devant faire face à un calendrier chargé, avec des gros poissons au programme comme Brest, Sochaux et Reims, il était important de faire le plein ce vendredi. C'est chose faite, même si pour la manière, il faudra repasser. Le Racing a eu la bonne idée de marquer rapidement dans cette rencontre. C'est d'ailleurs sur une des seules occasions de la première période. Ihsan Sacko, très remuant sur son côté droit, a permis à Vincent Nogueira de trouver l'espace nécessaire pour adresser un centre au premier poteau à destination de Khalid Boutaib. La tête de l'attaquant strasbourgeois a laissé Zacharie Boucher sans réaction. On jouait alors la 15ème minute. On est à ce moment dans la même situation que face à Valenciennes. Heureusement, la suite sera plus positive qu'il y a trois semaines. Pas de carton rouge au programme hier soir. Néanmoins, un jeu bien haché par les fautes est à signaler. Les Auxerrois, bien conscients de la nervosité strasbourgeoise ces dernières semaines, ont commis beaucoup de petites fautes pour casser le rythme et le jeu que le Racing tentait de mettre en place.

La deuxième période a été identique dans ce domaine, et le faux rythme de ce match a bien failli être payant pour l'AJA. Sur un centre venu de la droite de l'attaque auxerroise, la reprise de Gaétan Courtet a été imparable pour Alex Oukidja. Laurent Dos Santos n'est pas exempt de tout reproche sur cette action. A vingt minutes de la fin, on pouvait alors douter de la capacité de nos Bleus à faire rebasculer le match du bon côté.  Mais les Strasbourgeois ont réussi à sortir la tête de l'eau et ont accéléré face à une équipe de l'AJA toujours dans le doute. Le coaching de Thierry Laurey a aussi été déterminant ce vendredi. Les entrées de Baptiste Guillaume et Jérémy Blayac ont changé le sort de la rencontre. A la 83ème minute, Jérémy Blayac a pris le dessus sur son vis-à-vis pour adresser un centre à ras de terre à Baptiste Guillaume. Ce dernier, dos au but, a tenté une talonnade (efficace) qui a contraint Stéphane Sparagna à marquer contre son camp. Ce but est bien chanceux pour les Strasbourgeois et significatif de la galère des Auxerrois cette saison. Jérémy Blayac est passé tout proche de faire le break dans le temps additionnel, après un très bon travail d'Ihsan Sacko encore sur son côté mais il a malheureusement manqué l'immanquable... On retiendra le succès important décroché par le Racing. Les nombreuses absences (Saad, Lienard, Marester, Mangane, Bahoken) ont bien été comblées par le reste de l'équipe.

Le Racing retrouve la première partie de tableau et se donne un grand bol d'air en reprenant huit points d'avance sur le 18ème. Il faudra confirmer samedi à Sochaux, où il y aura beaucoup de supporters bleus présents même si rappelons-le quand même, personne n'a encore été capable de s'imposer à Bonal cette saison, après six rencontres disputées.

Top 3 :

  • EtoileEtoileEtoile : Mayoro Ndoye : Il faisait son retour hier soir après avoir soigné une blessure. Sa présence dans le 11 à la place d'Anthony Gonçalvès était une petite surprise. Choix gagnant puisque Mayoro a été partout hier soir. Sa meilleure prestation de la saison et de loin !
  • EtoileEtoile : Ihsan Sacko : Très remuant comme à son habitude, Ihsan a fait tourner en bourrique ses adversaires. Une belle prestation pour le prodige du Racing, qui a montré qu'il n'était pas seulement un numéro 10, mais peut-être encore meilleur sur l'aile.
  • Etoile : Yoann Salmier : Sa première période a été exceptionnelle ! Ses interventions étaient toutes parfaites, sans aucune faute commise. Lui qui doit faire face à la concurrence d'Ernest Seka, Felipe Saad et Kader Mangane, a marqué de gros points hier soir.  On notera aussi la bonne performance de Vincent Nogueira, passeur décisif en première période et très offensif en seconde période, ainsi que la bonne entrée de Baptiste Guillaume, pris en grippe par le public ces derniers temps.

Résumé

Facebook

RBS

Twitter

Vidéos

Mercato 2017

Point sur le mercato !

Un max de stats !

Les statistiques du Racing sont sur RacingDatabase

La vidéo du moment