L’After Racing, épisode 17

Crédit photo : HAC

Après deux rencontres face à des adversaires qui luttent pour le maintien, le Racing entamait, hier au Havre, une fin de cycle aller compliquée contre des outsiders au podium : Le Havre, puis réceptions de Lens et Niort.

Trois jours après un succès poussif face à Laval grâce à un pénalty de Khalid Boutaib, le Racing se déplaçait en Normandie pour y défier Le Havre, candidat à la montée en fin de saison. Dans un stade qui sonnait logiquement creux un mardi soir d’hiver, à 21h, quelques strasbourgeois ont quand même eu le mérite de faire le déplacement. Et sur le terrain, ce sont les Strasbourgeois qui se créaient la première situation dès la 6ème minute par l’intermédiaire de Jérémy Grimm. Khalid Boutaib, excentré sur le côté droit, adresse un centre millimétré à Baptiste Guillaume, qui remise intelligemment à Jérémy Grimm. Son plat du pied frôle la transversale de Fabien Farnolle, le portier du HAC. Le rythme baisse largement ensuite et les deux équipes se livrent une belle lutte au milieu de terrain. Les Strasbourgeois sont volontaires et pratiquent du beau jeu par moment mais il manque toujours le dernier ou l’avant dernier geste. Les Havrais, eux, approchent timidement du but d’Alex Oukidja. A la demi-heure de jeu, sur un coup franc d’Ernest Seka de 70 mètres, Stéphane Bahoken dévie le cuir, à destination de Baptiste Guillaume, qui bute sur Fabien Farnolle après s’être bien emmené le ballon. Réaction quasi immédiate des Havrais, mais Ghislain Gimbert ne parvient pas à cadrer sa reprise acrobatique sur un centre venu de la droite. Alex Oukidja ne peut toujours pas chauffer ses gants… Une frappe de Stéphane Bahoken, captée par Fabien Farnolle, conclut cette première mi-temps bien calme mais où les Strasbourgeois ont pris le dessus en fin de période.

Les Strasbourgeois reprennent la deuxième période en ayant toujours une petite maitrise sur le match. Mais les occasions franches manquent toujours pour espérer prendre le dessus au tableau d’affichage, à l’image de cette frappe de Khalid Boutaib à l’entrée de la surface, trop écrasée pour tromper le portier du Havre, à l’heure de jeu. Mais deux minutes plus tard, le match bascule enfin. Une passe havraise mal ajustée en milieu de terrain, permet à Baptiste Guillaume de récupérer le ballon et d’avancer, avant de servir Stéphane Bahoken sur sa droite, qui ne laisse aucune chance à Fabien Farnolle. Les Blancs ouvrent le score, et c’est loin d’être immérité. Comme cela peut arriver parfois, le Racing se relâche après avoir marqué et les Havrais sont tout proches d’en profiter. Ghislain Gimbert dribble Alex Oukidja mais ne parvient pas à finir l’action après s’être pris les pieds dans le tapis (seul ?) et grâce à un excellent retour de Yoann Salmier, encore une fois irréprochable hier soir. Le Racing a une balle de break à treize minutes du terme mais Stéphane Bahoken n’ouvre pas suffisamment son pied sur un centre à ras-de-terre parfait de Baptiste Guillaume. Sans conséquences puisque le HAC ne reviendra pas et ne se créera même pas de grosse occasion d’égaliser en fin de match. 

Le Racing prend trois précieux points, pas forcément attendus puisque le Havre était invaincu depuis août dans son stade et recolle sur son adversaire du soir. Les Havrais ne semblent pas avoir joué à leur niveau dans cette rencontre et le Racing a su en profiter, en réalisant une prestation solide comme à Brest et à Sochaux dernièrement. Les Bleus se repositionnent à trois points du podium, à trois points de l’autre Racing, celui de Lens, prochain adversaire à la Meinau le samedi 10 décembre à 15h. Si le match s’annonçait déjà excitant en tribunes, il le sera encore plus sur le terrain. Place à la Coupe de France ce week-end avec le déplacement à Sarre-Union pour le compte du 8ème tour.

Top 3 :

  • EtoileEtoileEtoile : Stéphane Bahoken : Le buteur du soir, vidéo ci-dessous, a réalisé une grosse prestation sur le front offensif strasbourgeois, peut-être l’une de ses meilleures sous le maillot bleu. Au-delà de son but, il a été un danger constant pour la défense du Havre par ses déviations, son jeu de corps, son pressing et ses frappes.
  • EtoileEtoile : Baptiste Guillaume : Souvent critiqué, on l’a senti très à l’aise hier soir. Il a été  dans tous les bons coups par son bon travail sur les ailes. Son entente avec Stéphane Bahoken a été une réussite, à l’image du but inscrit.
  • Etoile : Ernest Seka et Yoann Salmier : La charnière centrale du Racing a été exceptionnelle hier soir. Mathieu Duhamel et Ghislain Gimbert n’ont rien pu faire et Alex Oukidja a aussi pu profiter d’une soirée assez calme en terme d’arrêts. Difficile d’en sortir un du lot tellement leur complémentarité est excellente en ce moment

Facebook

RBS

Twitter

Vidéos

Mercato 2017

Point sur le mercato !

Un max de stats !

Les statistiques du Racing sont sur RacingDatabase

La vidéo du moment