Pas le plus « beau » des champions

DR

A la sortie de cette longue saison, les statistiques du Racing, champion du National, affichent un bilan moyen. Mais comme l'a décrypté Jacky Duguépéroux ce mardi dans notre émission (à écouter ici : Jacky Duguépéroux : « Soyez patients »), cette saison de National n'avait rien à voir avec la saison précédente. Ce championnat de National est et restera surprenant ...

Le Racing, c'est cette saison 58 points marqués sur 102 possibles, c'est à dire un petit 56 % de points mis en jeu et récolté. Lors des matchs aller, les Bleus ont récolté 29 pts, (8 V - 5 N - 4 D - 16 BM - 12 BE - +4 - 56 %). Au retour, le bilan est presque identique avec 29 pts (7V - 8N - 2D - 19 BM - 7 BE - +12 - 56 %), soit un total de 58 pts avec 15 victoires, 13 nuls, 6 défaites, 35 buts marqués et 19 encaissés (différence de but +16).

La meilleure défense du championnat est de loin, et même très loin la meilleure de l'histoire de la division 3 depuis 1935 avec seulement 19 buts encaissés. Cette saison, Belfort est second avec ... 32 buts encaissés. Si la défense a été l'arme forte du Racing, l'attaque a pêché avec seulement une 14ieme place avec 35 buts marqués, loin derrière Châteauroux et ses 52 buts.

Depuis l'ère moderne du National (1994), le Racing est le moins « prolifique » champion sur les sept saisons qui se sont jouées à 34 matchs :

  • 1995 : FC Lorient : 66 pts - 20V - 6N - 8D - 67-34, +33
  • 1996 : Sporting Toulon : 68 pts - 21V - 5N - 8D - 51-27, +24
  • 1997 : Nimes olympique : 62 pts - 17V - 11N - 6D - 45-22, +23
  • 1998 : AC Ajaccio : 77 pts - 23V - 8N - 3D - 64-22, +42
  • 2014 : US Orléans : 65 pts - 17V - 14N - 3D - 46-22, +24
  • 2015 : Red Star : 70 pts - 21V - 7N - 6D - 68-30, +38
  • 2016 : RC Strasbourg : 58 pts - 15V - 13N - 6D - 35-19, +16

Le Racing a également seulement réalisé cinq doubles confrontations parfaites sur 17 possibles cette saison :

  • Dunkerque : 1pt /6 (3-6)
  • Orléans : 2pts /6 (0-0)
  • Béziers : 6pts /6 (5-1)
  • Herbiers : 2pts /6 (2-2)
  • Sedan : 4pts /6 (2-0)
  • Fréjus : 1pt /6 (1-2)
  • Épinal : 6pts /6 (3-1)
  • Colmar : 6pts /6 (4-0)
  • Chambly : 6pts /6 (3-0)
  • Boulogne : 6pts /6 (3-0)
  • Châteauroux : 4pts/ 6 (2-1)
  • Consolat : 2pts /6 (0-0)
  • Luçon : 1pt /6 (1-2)
  • Avranches : 4pts /6 (1-0)
  • CA Bastia : 3pts /6 (3-1)
  • Amiens : 0pt / 6 (0-3)
  • Belfort : 4pts /6 (2-0)

Malgré ses huit derniers matchs « pénibles », sauf contre Bastia (3-0), avec seulement 9 points pris sur 24 possibles depuis le 8 avril, le Racing termine champion !

Facebook

RBS

Twitter

Vidéos

Mercato 2017

Point sur le mercato !

Un max de stats !

Les statistiques du Racing sont sur RacingDatabase

La vidéo du moment