Bilan de la pré-saison des équipes de Ligue 2

 DR

Après un mois de préparation, de transferts, de sueur et d'entrainements, tour d'horizon de la pré-saison des vingt équipes de Ligue 2, version 2016/2017.

L'heure des choses sérieuses est arrivée ! Les joueurs des vingt équipes de Ligue 2 pour la nouvelle saison, leurs dirigeants et tous les fidèles supporters des équipes de deuxième division attendaient ce moment. Enfin ! Tout ce petit monde va retrouver les terrains et les beaux stades du championnat de France. Les tribunes vont pouvoir se garnir, les chants vont accompagner les vingt-deux acteurs sur les différentes pelouses, les buts vont permettre à tout ces acharnés de ballon rond de vibrer et s'enflammer jusqu'à mai 2017, moment du dénouement du championnat.

Avant ça, il est temps de faire un tour d'horizon sur la pré-saison des vingt équipes du championnat après un mois de préparation. Certes, il est difficile de tirer des enseignements et des conclusions à la fin des matchs de pré-saison. Les trois promus de National n'ont par exemple eu que trois semaines de repos entre la fin de leur championnat et la reprise de l'entraînement. Certaines équipes ont déjà effectué leur premier match amical à la fin du mois de juin, quand d'autres attendaient le mois de juillet. Certains clubs ont aussi fait le choix de partir en stage dès la reprise, tandis que d'autres ont préféré aller en stage en milieu ou fin de préparation. Voilà pourquoi cet article est intéressant mais qu'il est à prendre avec du recul.

Le but des matchs de préparation avant la nouvelle saison est de créer une cohésion au sein d'un groupe, intégrer les nouvelles recrues, mettre en place la tactique et le système de jeu à adopter pour la nouvelle saison. Ces rencontres permettent aussi de tester tous les joueurs et de leur permettre de viser une place au sein du 11 de départ dans l'esprit du coach. Là encore, tous les clubs ont une vision différente les uns par rapport aux autres. Certaines équipes préfèrent débuter face à des adversaires de niveaux inférieurs pour mettre le groupe en confiance et monter en puissance au cours de la préparation : Niort a débuté face à une CFA 2, le Gazélec, Lens, Sochaux, Brest, Laval et Troyes face à une sélection régionale, Nîmes et Tours face à des clubs de DH. D'autres ont débuté face à des adversaires coriaces comme Bourg en Bresse (face à l'OL), Clermont (face à St-Etienne) et le Racing (contre l'Equipe de France U19 en fin de préparation pour l'Euro). Les tests suivants varient aussi. Valenciennes et Sochaux ont fait le choix des équipes étrangères, Nîmes et Orléans n'ont joué que quatre rencontres (la plupart en ont joué six), Auxerre et Troyes ont opté pour se mesurer aux adversaires de Ligue 2 dès la pré-saison.

Crédit photo : Stade Brestois 29

Le constat est le suivant : huit des vingt équipes ont terminé leur préparation sans aucune défaite, alors qu'une n'a gagné aucune rencontre.

  • Parmi les "tops", on citera Brest de Jean-Marc Furlan (photo ci-dessus) qui finit avec un bilan de cinq victoires et un nul en ayant battu tout de même trois équipes de Ligue 1 (Metz, Guingamp et Rennes). Bourg-en-Bresse et Amiens (les deux premiers adversaires du Racing) terminent avec quatre victoires et un nul face à des adversaires de Ligue 2 et National. Sochaux a également fait une belle préparation avec quatre succès pour deux nuls, mais les adversaires ont été un peu moins flamboyants que pour les autres clubs cités précédemment. Brest et Sochaux sont par ailleurs les deux clubs ayant encaissé le moins de buts en six rencontres, tout comme le Racing (deux seulement).
  • Un cran en-dessous mais tout de même très positif, six clubs ont pris la confiance nécessaire avant le début du championnat. Lens et le Red Star finissent eux aussi leur préparation positivement avec trois victoires et trois nuls. Le Red Star s'est permis de battre Metz, et d'accrocher Lille et Anderlecht (qui jouera la qualification en Ligue des Champions cette semaine et la semaine prochaine). Le RC Lens avait une préparation un peu moins corsée, mais a tout de même brillé face aux Gunners d'Arsenal (photo ci-dessous) pour son dernier match (1-1). Niort, avait fait carton plein avec cinq victoires (dont une face à Angers), avant de s'incliner face à Tours pour son dernier match. Dans cette catégorie, on peut aussi ajouter le Gazélec Ajaccio qui à part un accident de parcours en cours de route face au Sporting Bastia (0-4), termine avec un bon bilan de trois victoires et une défaite. Tours et notre Racing sont aussi à classer parmi les bilans positifs avec un nul et une défaite au compteur pour Tours. Le Racing avait un résultat identique aux Tourangeaux avant de s'incliner face à Belfort avec une équipe bis ce dimanche. Les deux se sont offerts un joli coup : Tours a battu St-Etienne 1-0, même score pour le Racing face à Nancy.

Crédit photo : RC Lens

  • Préparation un peu plus mitigé pour sept clubs. Laval et Reims finissent invaincus mais une victoire seulement est à signaler pour ces deux-là (sur six matchs pour Laval, sur cinq pour Reims). Il ne faudra peut-être pas s'attendre à voir du spectacle avec eux cette saison ... L'AC Ajaccio a cartonné (deux fois 4-0 dont un face au Sporting Bastia et une fois 5-0), mais a aussi confirmé son irrégularité des dernières années avec deux défaites face au CA Bastia et au Gazélec. Le potentiel de son secteur offensif reste une arme très intéressante. Le Havre et Orléans ont fait une préparation correcte mais là aussi, les résultats sont irréguliers et il faudra attendre que le championnat débute pour se faire une idée de ces deux collectifs. On notera tout de même le carton du Havre face à Caen 3-0 et celui d'Orléans face à Auxerre 4-0. Troyes et Valenciennes terminent avec des bilans équilibrés mais là encore difficile de s'exprimer sur ces deux équipes. Valenciennes a par exemple pris une leçon (1-4) face à Duisbourg (D3 allemande) mais a ensuite été capable de battre Zulte Waregem (D1 belge).
  • Enfin, les clubs qui n'inspirent pas vraiment confiance jusqu'ici, sont au nombre de trois. Nîmes n'a joué que quatre rencontres. Deux succès face à des adversaires de niveau inférieur et deux défaites face à des L1-L2, il faudra patienter quelques semaines pour voir ce que cette équipe vaut vraiment. Le Clermont Foot est loin d'avoir fait le plein de confiance également. Vainqueur d'une CFA et d'une CFA 2, les trois autres rencontres se sont conclues par des défaites (face à deux Ligue 1 et contre l'UNFP). Le constat est identique à celui de Nîmes ...  L'équipe la plus inquiétante est l'AJ Auxerre (photo ci-dessous) en ce début de saison. Avec aucun succès en cinq prestations, le moral est loin d'être excellent pour les Bourguignons. A leur décharge, les Auxerrois n'avaient pas d'équipes de quatrième ou cinquième division au programme. Mais prendre 4-0 face à un futur adversaire en Ligue 2 au dernier match n'est certainement pas la meilleure chose pour débuter le championnat, surtout que dans les coulisses la vente du club vers des investisseurs chinois traine ...

Crédit photo : AJ Auxerre

Place maintenant au moment de vérité avec le championnat de France de Ligue 2 qui débute ce vendredi 29 juillet et qui nous donnera très vite des indications sur le niveau réel de chaque formation. De plus, le mercato est ouvert pour plus d'un mois encore et il y aura encore des évolutions pour bon nombre d'effectifs. Bon début de saison à tous les fidèles supporters et supportrices de la Domino's Ligue 2 2016/2017 !

L'ensemble des résultats :

DR

DR

Facebook

RBS

Twitter

Vidéos

Mercato 2017

Point sur le mercato !

Un max de stats !

Les statistiques du Racing sont sur RacingDatabase

La vidéo du moment