Quel bilan après 5 journées de Ligue 2 ?

DR

La première trêve internationale est arrivée. L’occasion de faire un premier point sur le Championnat de France de Ligue 2, qui a repris il y a un mois (déjà).

Pour commencer, faisons un petit tour au niveau des statistiques après cinq journées disputées :

  • 50 rencontres jouées
  • 22 matchs nuls, soit 44 % de rencontres conclues sans vainqueur
  • 102 buts inscrits, soit 2,04 buts inscrits/match
  • 180 cartons jaunes distribués, soit 3,6 cartons jaunes par match
  • 17 cartons rouges distribués, soit 0,34 carton rouge par match

Après cinq rencontres jouées par chaque équipe, cinq des vingt équipes restent toujours invaincues (Brest, Sochaux, Racing, Gazélec Ajaccio et Reims). On aurait pourtant pu passer de cinq à trois le week-end dernier puisque la programmation de la 5ème journée nous proposait un Sochaux-Brest et un Gazélec Ajaccio-Racing.  A l’inverse, cinq équipes n’ont toujours pas connu la joie du succès et occupent les cinq dernières places de la Ligue 2 (Red Star, Niort, Nîmes, Laval et Bourg Péronnas). Forcément, en ce début de championnat, le classement est très resserré. Mais le fait de ne pas gagner ou de ne pas perdre se remarque immédiatement au classement.

En haut de tableau, on ne peut pas être surpris de retrouver des équipes comme Brest, le Gazélec ou Reims qui sont attendus comme des prétendants à la montée. Sochaux occupe la 3ème place du podium et est une bonne surprise en ce début de saison, puisque ce club avait peiné à se maintenir en Ligue 2 la saison passée. On peut souligner le début de saison quasi-parfait des deux promus, Amiens et le Racing, qui engrangent un maximum de points d’entrée pour atteindre l’objectif maintien au plus vite. Valenciennes et Le Havre tenteront eux aussi de viser le podium au printemps 2016 et sont en embuscade pour le moment à trois petits points du leader, Brest.

En milieu de tableau, on retrouve des équipes qui ont raté leur entame, comme Troyes (2 défaites inaugurales puis 2 victoires et un nul), Clermont, Lens et Tours. On y trouve aussi ceux qui ont fait l’effet inverse avec une bonne entame et une période plus délicate à l’image de l’AC Ajaccio. Ces équipes ont toutes 7 et 6 points et se trouvent à la même distance du podium que de la zone rouge.  Juste derrière ce club des cinq, on retrouve Auxerre et Orléans qui n’ont remporté qu’un seul match et sont bien partis pour devoir batailler toute la saison pour ne pas descendre. Pour Orléans, promu, cela semble assez logique. Pour l’AJ Auxerre en revanche, c’est un peu moins le cas … Les cinq clubs qui ferment la marche doivent absolument ouvrir le compteur victoires à la reprise, pour éviter de douter. Si Nîmes a fait belle impression lors de son passage à la Meinau il y a deux semaines, on ne peut pas être aussi positif pour les quatre autres clubs à la traîne. Bourg Péronnas et Niort encaissent trop de buts (10 et 9 buts encaissés déjà), le Red Star et Laval peinent à trouver le chemin des filets (un but en cinq rencontres).

Il reste 33 rencontres et donc énormément de temps pour changer les choses !

Facebook

RBS

Twitter

Vidéos

Mercato 2017

Point sur le mercato !

Un max de stats !

Les statistiques du Racing sont sur RacingDatabase

La vidéo du moment